Des questions? Appelez le 1(306) 986–8888(CA) or +33 4 30 00 58 22(EU) pour parler avec nos experts.

5 erreurs courantes de surveillance de la température de la chaîne du froid et comment les éviter

image de fonctionnalité blog 1
Written by: Arielle Hamp
juin 14, 2022

What do you know about the accuracy of your cold chain temperature monitoring process? Vaccine temperatures can be tricky to track but armed with the right tools can make you a pro! 

In today’s article, you’ll learn the top 5 mistakes in pharmaceutical temperature monitoring and how to avoid costly errors, simply and effectively. 

 

Êtes-vous coupable de ces erreurs ?

De nombreuses entreprises proposant des produits sensibles à la température ont du mal à suivre le rythme de plusieurs unités de la chaîne du froid (réfrigérateur, congélateurs, refroidisseurs) et des journaux de données quotidiens. JHé enregistrez les températures avec un stylo et du papier, ce qui est fastidieux et inefficace.

 

coupable de ces

Sous cette méthode :

  • Les données sont manquées,
  • Les températures fluctuent sans que l’on s’en aperçoive, et
  • Les pannes de courant sont ignorées pendant de longues périodes.

Une unité de la chaîne du froid mal gérée peut entraîner des milliers de dollars de produits avariés . Pour les pharmacies, c’est d’autant plus inquiétant que la température des vaccins peut altérer l’efficacité de chaque dose, impactant la santé et la sécurité des patients 1 .

Voici 5 erreurs courantes à connaître pour éviter le gaspillage de produits et améliorer votre suivi de la chaîne du froid .

5 erreurs courantes de surveillance de la chaîne du froid

 

  1. 1.
    Portes ouvertes inaperçues

 

Images de blogs

Les vaccins réfrigérés doivent être conservés entre + 2°C et +8°C (+35°F à +46°F). Une porte laissée ouverte ou mal scellée affecte la température dans une unité et expose les vaccins à la lumière qui, selon L’Agence de la santé publique du Canada peut réduire la puissance de certains vaccins.

Que faire à la place

Assurez-vous que rien n’obstrue les portes de votre unité de chaîne du froid et utilisez un système d’alerte.

Cela peut vous aider à identifier les portes laissées entrouvertes avant qu’elles ne compromettent l’efficacité du vaccin.

 

 

  1. 2.
    Réapprovisionnement immédiatement après de nouveaux achats/réparations
Bien que vous soyez impatient de déplacer vos stocks vers une unité de chaîne du froid neuve ou récemment réparée, ces températures peuvent prendre de deux à sept jours pour se stabiliser. Visitez l’ Agence de la santé publique du Canada pour plus de détails.

Au lieu de cela, il est préférable d’éviter de placer vos produits dans le réfrigérateur ou le congélateur immédiatement jusqu’à ce que les températures soient enregistrées dans la plage recommandée pendant deux jours consécutifs 1 .

Fais le plus vite

Images de blogs
 

Au lieu de surveiller les températures minimales et maximales de ces unités plusieurs fois par jour pendant sept jours au maximum, certaines pharmacies adoptent la surveillance numérique de la température .
 

  • Grâce à la surveillance numérique de la température, vous saurez précisément quand il est sûr de réapprovisionner votre appareil neuf ou réparé sans avoir à vérifier à plusieurs reprises.
 

  1. 3.
    Ne pas utiliser un appareil de surveillance de la température NUMÉRIQUE

Chaque réfrigérateur et congélateur de pharmacie a besoin d’un dispositif de surveillance de la température (TMD), tel qu’un thermomètre ou un enregistreur de données, mais beaucoup ne sont pas numériques. Sans TMD numérique, vous ne pouvez pas savoir précisément quelles températures votre appareil a atteintes ni pendant combien de temps.

« Un historique de température précis qui reflète les températures réelles des vaccins est essentiel pour protéger vos vaccins. Investir dans un appareil fiable coûte moins cher que de remplacer les vaccins gaspillés en raison de la perte de puissance due au stockage à des températures hors plage.

Source : CDC, 2022

Connaître la température exacte et la durée d’exposition lors d’une rupture de la chaîne du froid permet de déterminer la viabilité d’un produit . Cette information peut faire la différence entre l’administration de vaccins sûrs ou dangereux… ou la nécessité de jeter des médicaments parfaitement bons par prudence.

Selon le CDC , les pharmacies devraient utiliser des TMD numériques avec les caractéristiques suivantes :

  • Alarme pour les températures hors plage
  • Fournit des données détaillées sur les températures actuelles et historiques
  • Indicateur de batterie faible
  • Précision de ± 0,5° C (± 1° F)
  • Intervalle d’enregistrement pouvant être programmé par l’utilisateur pour surveiller et enregistrer les températures au moins toutes les 30 minutes
 

  1. 4.
    Ne pas avoir de plan en cas de panne de courant
Images de blogs
 

Si vous n’êtes pas préparé, les coupures de courant peuvent être catastrophiques. Un équipement de la chaîne du froid défaillant ou une panne de courant peut détruire la totalité de l’approvisionnement en vaccins.

Suivez les recommandations de l’Agence de la santé publique du Canada :

Assurez-vous d’avoir des procédures en place en cas de panne de courant. Sécurisez un emplacement secondaire pour entreposer vos vaccins en cas de panne de courant ou de rupture de la chaîne du froid, et :
 

  • Envisagez d’installer une alarme de température avec une surveillance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, en particulier pour les stocks de vaccins importants
  • Avoir un circuit dédié pour l’unité de la chaîne du froid
  • N’utilisez pas de cordons d’alimentation multiprises
  • Utilisez une fiche à verrouillage de sécurité ou un couvercle de prise pour éviter tout débranchement accidentel
  • Affichez des panneaux d’avertissement « NE PAS DÉBRANCHER » sur les prises pour avertir les autres de ne pas débrancher l’appareil
  • Étiquetez les disjoncteurs pour avertir les autres de ne pas couper l’alimentation de l’unité
  • Évitez d’utiliser des prises qui peuvent être activées par un interrupteur mural
Images de blogs
Moniteurs d’alimentation de RCI

 

Contactez le service commercial pour en savoir plus

 

 

  1. 5.
    Soumettre des rapports avec des informations manquantes
Les pharmacies sont tenues de vérifier et d’enregistrer les températures des unités de stockage des vaccins au MOINS deux fois par jour .
 
Les données sont compilées dans des rapports qui doivent indiquer :

  • Températures minimales/maximales
  • Dates + heures enregistrées
  • Nom de la personne qui a vérifié et enregistré la température
  • Toute action entreprise après l’excursion de température

 
Pour éviter les frais de conformité, les pharmacies doivent prendre des précautions pour minimiser les erreurs humaines. Lorsqu’une rupture de la chaîne du froid se produit, la durée et les températures d’exposition au vaccin sont utilisées pour évaluer sa viabilité . Dans ce cas, les journaux écrits à la main n’offrent pas la meilleure protection.
 
Vous pouvez aller plus loin en utilisant plutôt les rapports automatisés ! Recevez des rapports de données mensuels, hebdomadaires ou quotidiens via des logiciels automatisés ou des applications de bureau.
 

Images de blogs

Le maintien de la surveillance de la température et des journaux de données fréquents peut être fastidieux et inefficace. Lorsque les pharmacies utilisent la surveillance numérique de la température, elles gagnent du temps, améliorent l’efficacité et protègent leur stock de vaccins contre les fluctuations de température et les pannes de courant.

 

 

Apprendre encore plus: https://rivercityinnovations.ca/pharmacy/

1 CDC, 2022 : Boîte à outils pour le stockage et la manipulation des vaccins